L'auberge de l'islam Index du Forum

L'auberge de l'islam
Pour mieux connaitre et comprendre l'islam
 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Les symptômes du mal du cœur, son retour à la santé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'auberge de l'islam Index du Forum   >>> L'auberge de l'islam   >>> Divers
Sujet précédent ..::.. Sujet suivant  
Auteur Message
peace


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 11

MessagePosté le: Mer 19 Sep - 16:21 (2007)    Sujet du message: Les symptômes du mal du cœur, son retour à la santé Répondre en citant

Les symptômes du mal du cœur, son retour à la santé et comment l'homme parvient à connaître ses propres défauts

Sache que chaque membre a été créé pour accomplir un acte particulier. Ainsi, le symptôme de sa maladie réside dans le fait qu'il ne peut plus assurer ce genre d'acte ou qu'il manifeste un certain trouble de fonctionnement : la maladie de la main prive de la force de saisir, la maladie de l'œil prive de la possibilité de voir et la maladie du cœur réside dans le fait qu'il lui devient difficile d'accomplir l'action qui lui est propre et pour laquelle il a été créé, à savoir la science (al-'ilm), la sagesse (al-hikma), la connaissance (al-ma'rifa), l'amour d’Allah - تعالى - (hubb Allahi ta'âlâ) et Son adoration ('ibâdatahu), ainsi que le fait de préférer cela à tout autre désir (shahwa).

Supposons que l'homme ait tout connu sans connaître Allah - سبحانه -, il serait comme s'il n'avait rien connu. Or, le signe de la connaissance, c'est l'amour. Ainsi, celui qui connaît Allah L'aime. Le signe de son amour, c'est qu'il ne Lui préfère rien d'autre parmi les choses aimables. Et celui qui préfère à Allah quelque chose parmi ce qui est aimable, possède un cœur malade, au même titre que l'estomac malade qui préfère la consommation de l'argile à celle du pain, en perdant l'appétit du pain.

Mais la maladie du cœur est subtile et il arrive à celui qui en est atteint de l'ignorer et d'en être insoucieux. S'il la connaît, il lui est souvent difficile d'endurer l'amertume de son remède, car son remède consiste à s'opposer au désir. Et s'il trouve la patience, il ne trouvera pas pour autant le médecin habile pour le soigner. En effet, les médecins ce sont les savants, mais ceux-ci sont aussi victimes de la maladie. Il faut savoir que rarement le médecin malade ne se penche sur son propre mal. C'est pour cette raison que le mal est devenu incurable, que cette science s'est éteinte, que la médecine des cœurs et de leurs maux a été complètement reniée et que les gens se sont adonnées à des œuvres dont l'extérieur est constitué de dévotions et dont l'intérieur n'est qu'habitudes et automatismes. Voilà les symptômes de l'origine du mal.

Quant au rétablissement du cœur et son retour à la santé normale après les soins dispensées, cela consiste à regarder la cause : si le fidèle veut soigner le mal de l'avarice, son remède consiste à donner de l'argent, mais sans excès pour ne pas tomber dans le gaspillage et la dilapidation et ne pas contracter un autre mal. Son cas ressemble à celui qui soigne le refroidissement par une chaleur excessive. Jusqu'à ce que la fièvre s'empare de son corps, et il ne fait qu'introduire un autre mal. C'est pourquoi, il convient de rechercher la modération.

Si tu veux connaître le juste milieu, regarde en toi-même : si l'accumulation et la garde de l'argent t'es plus agréable et plus facile que sa dépense en faveur de ceux qui le méritent, sache que ce qui prédomine chez toi, c'est le vice de l'avarice. Tu dois donc te soigner par les dépenses. Lorsque la dépense en faveur de celui qui la mérite devient pour toi plus agréable et plus aisée que la retenue de l'argent, c'est que tu es gagné par le gaspillage. Tu dois revenir à l'observance de la retenue. Tu ne cesses ainsi de te surveiller et de juger ta morale en fonction de la facilité ou de la difficulté, jusqu'à ce que le rapport de ton cœur à l'argent soit rompu au point qu'il n'incline plus, tantôt vers sa dépense, tantôt vers sa retenue, et qu'il devienne pour toi comme l'eau coulant de sa source : tu ne cherches plus à le retenir lorsque quelqu'un en a besoin ou à le dépenser s'il y a nécessité de le faire. Ainsi tout cœur qui atteint ce stade arrive à Allah sain et sauf au sein de cette station.

Mais le cœur doit être sain et à l'abri de tous les mauvais caractères pour qu'il n'ait plus aucune attache au bas monde et afin que l'âme puisse se couper de ses attraits, s'en détourner et perdre toute nostalgie à ses séductions. Elle peut alors effectuer son retour à son Seigneur comme une âme agréée et apaisée.

Comme le véritable juste milieu entre les deux extrêmes est très confus et ambigu, ou plutôt, il est plus fin qu'un cheveu et plus aigu qu'une lame d'épée, nul doute que celui qui se maintient fermement sur cette voie droite dans le bas-monde (man istawâ 'alâ hâdha as-sirâti fî d-dounyâ), peut traverser une semblable voie dans la vie future (al-âkhira). Mais comme la rectitude est très difficile, il a été ordonné au serviteur de répéter à plusieurs reprises chaque jour : " Dirige-nous sur la voie droite" (qur'ân : al-Fâtiha [1] - 6)


Extrait du livre des exercices spirituels de l'âme et de l'amélioration du caractère , Le Quart de ce qui est périlleux

sur le lien : http://ulumdine.free.fr/3_Troisieme_Quart/Le_livre_des_exercices_spirituels…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Sep - 16:21 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
verslalumiere
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2007
Messages: 625

MessagePosté le: Ven 25 Mar - 12:06 (2011)    Sujet du message: Les maladies du cœur : les trois sortes de cœurs Répondre en citant

Les maladies du cœur : les trois sortes de cœurs

Le corps humain est composé de membres, et chacun de ses membres a été créé pour accomplir une mission déterminée et pour remplir un rôle particulier. Le rôle particulier pour lequel le cœur a été créé est de s’emplir de savoir, de sagesse, de connaissance, d’amour d’Allah, de Sa crainte, de la confiance en Lui et de Son adoration en toute sincérité. Ce rôle fait de lui le roi des autres membres dont la piété ou la perversion ne dépendent que de lui. Allah, exalté soit-Il, n’a t-Il pas dit (sens du verset) :

« Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain » (Coran : 26/88 & 89).

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Salam) n’a-t-il pas dit :

« …Eh bien ! Il y a dans le corps un morceau de chair qui, s’il est sain, rend tout le corps sain ; mais s’il est corrompu, tout le corps devient corrompu. Eh bien ! Il s’agit du cœur.» (Hadith authentique rapporté par Boukhari et Mouslim).

« Allah ne regarde ni vos corps ni votre aspect extérieur, mais Il regarde vos cœurs. » (Hadith authentique rapporté par Mouslim)

Les cœurs sont de trois sortes :

1) Un cœur sain. C’est un cœur qui ne contient rien d’autre, que l’amour d’Allah, Sa crainte et la crainte de tout ce qui est de nature à éloigner de Lui. C’est en quelque sorte un cœur éveillé, vigilant, doux et souple. Parmi les moyens qui font qu’un cœur soit vivant, il y a l’empressement vers Allah, la récitation de Son Livre, sa méditation et le fait de beaucoup Le mentionner. Allah dit (sens des versets):

« Ceux qui ont cru et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah. N’est-ce point par l’évocation d’Allah que les cœurs se tranquillisent ? » (Coran : 13/28)

« Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur » (Coran : 8/2)

« Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allah et devant ce qui est descendu de la vérité (le Coran) » (Coran : 57/16)

Et comme autre moyen, il y'a le fait de s’asseoir avec des pieux, de les fréquenter et de les prendre comme exemple.

Comme moyen, il y a aussi le fait d’écouter des prêches et des sermons, d’être assidu aux prières du vendredi et aux prières en commun, de même que de regarder et de méditer sur les créatures d’Allah et ce qu’elles comportent comme sagesses. Allah dit (sens du verset):

« Certes, dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence » (Coran : 3/190)

2) Un cœur mort : c’est un cœur qui ne connaît pas son Seigneur et ne L’adore pas. Un cœur qui s’abandonne à ses envies et à ses plaisirs, qui ne fait que suivre tous les démons tentateurs et qui n’accepte aucun conseil. La principale cause de la mort des cœurs réside dans le rejet de la vérité après en avoir eu connaissance. Allah, exalté soit-Il dit (sens des versets) :

« Puis quand ils dévièrent, Allah fit dévier leurs cœurs, car Allah ne guide pas les gens pervers » (Coran : 61/5)

« Puis ils se détournent. Qu’Allah détourne leurs cœurs ! Puisque ce sont des gens qui ne comprennent rien » (Coran : 9/127)

« Ô vous qui croyez ! Répondez à Allah et au Messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie et sachez qu’Allah s’interpose entre l’homme et son cœur » (Coran : 8/24)

Celui dont le cœur est mort est plus vil que les animaux et sa destination sera l’enfer. Allah a dit (sens du verset):

« Nous avons destiné beaucoup d’hommes et de Djins pour l’enfer. Ils ont des cœurs mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux mais ne voient pas. Ils ont des oreilles mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants » (Coran : 7/179)

Un cœur mort est un cœur cacheté, renversé et scellé. C’est un cœur qui n’est nullement bénéfique à son propriétaire car il s’est opposé à la vérité, a accepté le faux et a choisi le chemin de l’égarement qui le mènera en Enfer.

3) Un cœur malade : C’est un cœur vivant mais qui comporte une défaillance qui risque d’entrainer sa mort si elle n’est pas soignée à temps. Nombreuses sont les causes de cette défaillance, nous pouvons en citer à titre d’exemples : le fait de se nourrir de l’illicite, la perpétration des péchés, le regard illicite, le fait d’écouter ce qui est interdit (paroles interdites, chansons accompagnées d’instruments de musique, …)

La gravité des maladies du cœur vient du fait qu’elles sont difficilement décelables et même si la personne qui en souffre arrive à les déceler, elle sera confrontée à la difficulté de patienter face à l’aigreur de leur remède qui consiste à « contrarier » ses passions et à ne pas faire de concessions dans sa lutte contre ses ennemis avérés (l’âme incitatrice, Satan le lapidé, l’amour des biens et des prestiges de ce bas monde, …)

Le Prophète a dit : « Lorsque le croyant commet un péché, un point noir se forme dans son cœur ; s’il se repent de son péché, s’en démarque et demande pardon, ce point noir disparaît de son cœur ; s’il persiste dans son péché, ce point prend de l’ampleur jusqu´à enveloppé tout son cœur. C’est là le « Rân » dont a parlé Allah (qu’Il soit exalté) dans Son livre : « Pas du tout, mais ce qu´ils ont accompli couvre leurs cœurs.» (Rapporté par At-Tirmidhi, Ahmed, Ibn Hibban et Al-Hakim)

Source : islamweb

_________________
Le Messager de Dieu a dit: Celui qui a fait la prière de l'aube s'est mis sous la protection de Dieu. Fais bien attention, Ô fils d'Adam! à ne pas négliger de faire ce qui te vaut Sa protection!.(rapporté par muslim)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:07 (2016)    Sujet du message: Les symptômes du mal du cœur, son retour à la santé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'auberge de l'islam Index du Forum   >>> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylSeigneur thème by SGo