L'auberge de l'islam Index du Forum

L'auberge de l'islam
Pour mieux connaitre et comprendre l'islam
 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


l'assurance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'auberge de l'islam Index du Forum   >>> L'auberge de l'islam   >>> les questions du jour
Sujet précédent ..::.. Sujet suivant  
Auteur Message
abdarrahmane


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2007
Messages: 31

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 13:16 (2008)    Sujet du message: l'assurance Répondre en citant

Question :

Quel est le statut religieux de l’assurance commerciale, et en particulier, l’assurance des voitures ?

Réponse :

Le statut de l’assurance commerciale est que c’est interdit par la Loi islamique, la preuve en est la Parole d’Allah le Très-Haut :

« Et ne dévorez pas mutuellement et illicitement vos biens. » 1

car la société d’assurance prend l’argent des musulmans de manière illégitime. En effet, une personne donne chaque mois une somme d’argent qui pourraient valoir, en totalité, des dizaines de milliers, alors qu’il n’aura pas besoin de réparations pendant des années, et son argent ne lui est pas rendu.

En outre, il peut arriver que quelqu’un donne une faible somme d’argent, puis commet un accident qui vaudra à la société d’assurance plusieurs fois la somme qu’il leur a donnée. Il aura alors pris l’argent de la société illégitimement.

De plus, beaucoup de ceux qui souscrivent à une société d’assurance commettent des imprudences, s’aventurent dans des choses risquées, s’exposent aux accidents, et font des excès de vitesse, en se disant que la société d’assurance est puissante et qu’elle pourrait rembourser les dommages causés par les accidents. Ceci nuit aux citoyens en augmentant le nombre d’accidents et de décès. Et Allah est le Plus Savant.


Fatwa de cheikh Ibn Jibrîn

Al-Lu`lu` ul-Makîn min Fatâwâ Ibn jibrîn, pages 190 et 191
__________________________________

1 La Vache, v. 188.


Sources : http://www.fatawaislam.com/content/view/1307/1561/


Question :

J’ai entendu qu’il est possible d’assurer ses biens et en cas de sinistre, la société paie des compensations sur les objets endommagés. Je souhaiterais un éclaircissement de votre part. Y a-t-il des choses permises et d’autres non permises dans les assurances ?

Réponse :

Assurer un bien signifie que la personne doit payer à la compagnie une prime déterminée mensuellement ou annuellement afin que la compagnie d’assurance garantisse en cas de sinistre, l’objet assuré. Il est clair que l’assuré est perdant de toutes les manières ; quant à la compagnie d’assurance, il se peut qu’elle soit gagnante, ou bien perdante. Dans le cas où la valeur des dommages dépasse la somme payée par l’assuré, alors la société est perdante. Si elle est inférieure à la somme payée, ou si aucun sinistre ne survient, alors la société est gagnante et l’assuré, perdant. Tout contrat, dans lequel la personne est entre le gain et la perte fait partie du jeu de hasard, lequel a été interdit par Allah Tout-Puissant dans Son Livre et a été comparé au vin et à l’adoration des idoles.


Par conséquent, cette assurance est interdite et je ne connais pas de type d’assurance qui repose sur la tromperie, qui soit permis. Tout cela est interdit conformément au dire du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, rapporté par Abû Hurayra, qu’Allah l’agrée : « Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a interdit le commerce basé sur la tromperie. »1


Fatwa de cheikh Otheimine.

Majmuc Durûs wa Fatâwâ al-Haram al-Makkî, Tome 3 page 192

__________________________________________________

1 Muslim dans le chapitre des ventes (1513).

Sources : http://www.fatawaislam.com/content/view/859/1088/


Question:

Quelle est la légalité selon l'Islam du système de l'assurance vie ?

Réponse:


Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère, chère sœur :

L'assurance est un acte entre deux parties qui sont l'assureur et l'assuré. L'assureur garantit à l'assuré de lui donner une somme d'argent - ou toute autre compensation - s'il subit un accident ou encours un risque précisé dans l'acte, tout cela contre un acompte - ou tout autre acquittement - que doit lui verser l'assuré.

L'assemblée islamique permanente des recherches scientifiques et de l'Ifta’a de l'Arabie Saoudite a préparé une étude consacrée à l'assurance. Cette étude a été publiée dans la revue des recherches islamiques tome 19 (pages 17-193) et tome 20 (pages 13-144).

Il y a une discordance de vue entre les savants en ce qui concerne le verdict sur l'assurance vie en deux propos :

Le premier : c'est absolument illicite.

Le deuxième : c'est permis.

Le propos le plus prépondérant est le premier car il est fondé sur des arguments forts. Leurs arguments sont les suivants :

1/ Ce contrat est aléatoire. Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a interdit la vente aléatoire qui est une vente à risque. Or l'assurance concerne un accident éventuel dont la survenance n'est pas certaine.

2/ Il comprend une sorte d'ignorance. Or l'ignorance dans les contrats est interdite. Boukhari et Muslim ont rapporté que le compagnon Abou Said Al Khoudari a dit: "Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a interdit "la Moulamassa" et "la Mounabadha" dans la vente". La Moulamassa et la Mounabadha sont deux genres de ventes qui existaient à l'époque antéislamique et qui se fondaient sur l'ignorance. Le motif d'ignorance dans l'assurance est que l'argent est versé à l'assureur et on ne sait pas s'il surviendrait un accident ou non ?

3/ Le contrat comprend une sorte de jeu de hasard lequel est interdit. Allah dit : "Ô les croyants ! Le vin, le hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu'une abomination, œuvre du diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez." (Sourate 5/verset 90)

Le motif du jeu de hasard est qu'il dépend d'un risque qui survient parfois et d'autres fois non. Toutes ces illégalités font que l'assurance sur la vie soit une chose interdite par la Chariâ.

Et Allah sait mieux.

Sources : http://www.islamweb.net/ver2/Fatwa/ShowFatwa.php?lang=F&Id=42358&Op…

_________________
Ne connait-il pas ce qu'il a crée alors que c'est lui le compatissant,le parfaitement connaisseur (verset 14,la royauté)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 13:16 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'auberge de l'islam Index du Forum   >>> les questions du jour Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylSeigneur thème by SGo