L'auberge de l'islam Index du Forum

L'auberge de l'islam
Pour mieux connaitre et comprendre l'islam
 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


L’éthique du savoir musulman

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'auberge de l'islam Index du Forum   >>> L'auberge de l'islam   >>> Decouvrir et penser l'islam
Sujet précédent ..::.. Sujet suivant  
Auteur Message
mansour


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2007
Messages: 11

MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 16:45 (2008)    Sujet du message: L’éthique du savoir musulman Répondre en citant

L’éthique du savoir musulman


La place du savoir est très privilégiée et la connaissance religieuse ne confronte pas la raison. Contrairement aux autres civilisations, l’islam ordonne d’acquérir la science, prémisse à l’action. Il suffit de lire le Coran pour s’apercevoir que le champ lexical de la science et de la connaissance est vaste, bien que le Livre Saint, loin d’être scientifique, soit un livre de guidance pour l’humanité. Cependant, ces vérités sont là pour défier l’homme. Le mot ’ilm (connaissance ou savoir) est mentionné 80 fois et plus d’une centaine de fois dans sa forme dérivée, de même la forme dérivée de ’aql (raison) se présente 49 fois, ainsi que 18 synonymes, de même pour le mot « pensée » et divers autres termes techniques.
La plupart des recueils de hadiths comportent un chapitre nommé "Porte de la connaissance" où plus d’une centaine de hadiths exhortent le croyant à savoir avant tout, savoir pour mieux agir.


La conception scientifique musulmane

Tout d’abord, le concept de savoir est plus large chez les musulmans. Il englobe aussi bien les connaissances des sciences humaines économiques, sociales et politiques, que les sciences exactes incarnées dans les sciences physiques, mathématiques et autre. Il se différencie par la place prépondérante accordée à la métaphysique, où les questions « fondamentales » sont posées. L’islam a instauré quelques règles originales quand à l’acquisition du savoir. C’est ce que nous allons voir à travers ces quelques points.

* La formation de l’esprit scientifique

Elle est caractérisée par le rejet de toute donnée infondée, c’est-à-dire basée sur des preuves qui ne font pas l’unanimité. La superstition est de prime abord bannie, ainsi que la transmission de fait d’un savoir, justifiée par la hiérarchie sociale ou le pouvoir. C’est un appel à l’objectivité :

" Dis : Apportez votre preuve si vous dites la vérité "
Sourate 27, An-Naml (Les fourmis), verset 64

Comme moyen d’acquisition, le Coran ne cesse d’appeler à l’observation de l’univers et c’est sans doute les bases de toute découverte.

* La lutte contre l’illettrisme

Le message est clair. Le premier contact entre Dieu et son prophète Mohamed , a été " Lis au nom de ton Seigneur ! " , puis la seconde " Noun, par les plumes et ce qu’ils écrivent ". La formule n’est pas anodine : la réforme universelle que le Prophète allait entreprendre ne pouvait se réaliser dans le climat d’illettrisme que connaissaient les arabes. Plus tard, lors de la première bataille que les musulmans ont gagnée, la rançon du savoir était acceptée : quiconque parmi les vaincus apprenait l’écriture et la lecture à dix enfants musulmans était libéré. Et parmi ces bénéficiaires, on recense Zayd Ibn Thabit, l’un des scribes de la Parole révélée. Cela montre aussi la tolérance en matière d’acquisition, les différences de croyance n’ont pas empêché d’organiser cet enseignement.

* L’utilisation des statistiques

On se rend compte aujourd’hui de l’importance des données statistiques et de la répercussion de ces données dans la politique et l’économie. C’est ce que commença le prophète de l’islam Mohamed en demandant un recensement écrit de ses compagnons (r.a.).

* La planification

Par cela, on signifie le fait de prendre en charge les causes et les moyens de la réussite. Quelque soit le projet de réforme, il est demandé d’opter pour la méthode et l’organisation. Le seul fait de dire " je m’en remets à Dieu et à son destin " n’est pas légitime et est exclu. Le Coran relate l’histoire du prophète Youssef (Que la paix soit sur lui), qui été chargé des biens et des finances. Il opta pour un plan économique de quinze ans qui fit éviter à l’Egypte une famine prolongée. Il était bien sûr aidé par l’inspiration divine, mais il a bien utilisé les moyens pour parer le destin de son côté et à Dieu de parachever les efforts.

* La reconnaissance de l’expérimentation et de l’observation

Comme nous l’avons déjà expliqué, seule l’argumentation basée sur des preuves est acceptée. L’expérience, l’expérimentation, etc. sont autant de moyens pour parvenir à une vérité scientifique. Le comportement du Prophète est pour cela un modèle. Il séparait dans ses paroles ce qui venait de Dieu, en Le mentionnant, de ses propres opinions, pour qu’on comprenne qu’il n’ y a pas de carcans à la raison là où l’homme est entièrement maître de lui-même. A cela la règle est " Vous connaissez mieux les affaires de ce monde " d’après Rafi’ Ibn Khoudayj et rapporté par Mouslim.

* La reconnaissance de la compétence des spécialistes

" Interroge donc celui qui est bien informé "
Sourate 25, Al-Furqane (Le discernement), verset 59

Dans la tradition, pendant la bataille de Badr, on voit comment le Prophète acceptait les recommandations des spécialistes. Il déplaça son camp sous le conseil de Al Houbab Al Ansari (Que Dieu l’agrée). De même, il accepta le conseil du perse Salman Al Farisi, lors d’une autre bataille, de tracer une tranchée autour de Médine, ce qui étonna les Mecquois qui durent arrêter leurs chevaux en disant : " Par Dieu ! les arabes n’avaient pas recours à cette ruse auparavant ".

* L’acquisition de tout savoir utile

L’histoire montre que les musulmans ont tiré profit des autres civilisations et que la différence culturelle n’était pas un frein. " La parole juste est l’objectif du croyant, où qu’il la trouve, il mérite plus que tout autre de la prendre "

Cette liste n’est pas exhaustive mais elle vous permettra d’appréhender quelque peu l’éthique du savoir musulman. On se rend compte de la grande cohésion entre la religion et la science en islam, et cela est vrai pour tout autre domaine.

Sur le lien : http://www.aslim-taslam.net/article.php3?id_article=85


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 16:45 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'auberge de l'islam Index du Forum   >>> Decouvrir et penser l'islam Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylSeigneur thème by SGo