L'auberge de l'islam Index du Forum

L'auberge de l'islam
Pour mieux connaitre et comprendre l'islam
 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Le statut d'un testament fait par un non-musulman au profit d'un musulman et vice versa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'auberge de l'islam Index du Forum   >>> L'auberge de l'islam   >>> les questions du jour
Sujet précédent ..::.. Sujet suivant  
Auteur Message
verslalumiere
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2007
Messages: 625

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 17:29 (2012)    Sujet du message: Le statut d'un testament fait par un non-musulman au profit d'un musulman et vice versa Répondre en citant

Question :

mon grand père m'a laissé de l'argent à son décès.. Mais les autres membres de ma famille n'étant pas musulmans, je ne sais pas s'il m'est permis de prendre cet argent ou pas?

Réponse :

Si votre grand père vous a laissé des fonds à son décès en en faisant un testament pour vous, il n' y a aucun inconvénient à les prendre car un non-musulman peut bien faire un testament au profit d'un musulman.

Ibn Qudamah (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «Le musulman peut faire un testament au profit d'un protégé. Ce dernier peut aussi en faire au profit d'un musulman. Un protégé peut en faire au profit d'un autre. La possibilité pour le musulman de faire un testament au profit d'un protégé a été rapportée de Chourayh, de Chaabi, de Thawri, de Chafii d'Isaac et des partisans de l'opinion. Nous ne sachions pas que d'autres les aient contredit. Muhammad ibn al-Hanafiyyah, Ataa, Qutadah ont dit à propos de la parole du Très haut: « à moins que vous fassiez du bien à vos alliés» qu'il s'agit d'un testament fait par un musulman au profit d'un juif ou d'un chrétien.

Said a dit: «Soufyane nous a raconté d'après Ayoub qui le tenait d'Ikrimah que Safiyyah bint Houyay a vendu sa chambre à Mouawia contre cent mille. Elle avait alors un frère juif auquel elle proposa de se convertir à l'islam pour pouvoir l'hériter. Son frère ayant refusé, elle lui fit un testament portant sur le tiers de cent. Du moment qu'on peut faire un don à ceux-là, il en est de même du testament, comme on le fait avec un musulman.

«Si le testament fait par un musulman au profit d'un protégé est valide, celui fait par un protégé au profit d'un musulman l'est a priori. Un tel testament est régi par les mêmes critères que celui fait par un musulman pour un coreligionnaire. Si on fait un testament au profit de l'un de ses futurs héritiers ou au profit d'un étranger et que le testament porte sur plus du tiers de ses biens, son exécution dépendrait du consentement des autres futurs héritiers, comme c'est exactement le cas pour le musulman.» Extrait d'al-Moughni (6/121).

Si le testament porte sur le tiers ou un peu moins , il est valide et doit être exécuté. Si le testament dépasse le tiers de l'héritage, son exécution dépend de l'accord des héritiers.

Si vous entendez dire que l'argent en question est pour vous un héritage reçu de votre grand père en application des lois et règlements en vigueur dans votre pays de résidence, le musulman ne peut pas hériter d'un non-musulman selon l'opinion d'une grande partie des ulémas tandis qu'une autre partie soutient que le musulman peut hériter d'un non musulman contrairement à l'inverse, c'est l'avis de Mouadh ibn Djabal, de Mouawia ibn Abi Soufyane, Muhammad ibn al-Hanafiyyah, Muhammad ibn Ali ibn al-Houssayn, Said ibn al-Moussayyib, Masrouq ibn al-Adjdaa, Abdoul Allah ibn Maghfal, Yahya ibn ya'amur, et Isaac ibn Rahouyah, comme l'a rapporté Ibn al-Quayyim (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) d'eux-mêmes, Ibn al-Quayyim ajoute que c'est aussi le choix de Cheikh al-islam , Ibn Taymiyah. Les partisans de cette opinion disent : nous les héritons alors qu'ils ne peuvent pas hériter de nous et nous épousons leurs femmes alors qu'ils n'ont pas la possibilité d'épouser les nôtres.» Voir ahkam ahl adh-dhimmah , 2/853 et suivantes.

Ceux-là ont du interpréter les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) affirmés dans les Deux Sahih: «un musulman n'hérite pas d'un mécréant» comme si le mécréant en question était celui qui est en guerre contre les musulmans, ce qui exclut l'hypocrite, l'apostat et le protégé.

Et Allah sait mieux

Source : islam-qa

_________________
Le Messager de Dieu a dit: Celui qui a fait la prière de l'aube s'est mis sous la protection de Dieu. Fais bien attention, Ô fils d'Adam! à ne pas négliger de faire ce qui te vaut Sa protection!.(rapporté par muslim)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Juin - 17:29 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'auberge de l'islam Index du Forum   >>> les questions du jour Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylSeigneur thème by SGo